Paroles de Lauréats, Coupe des Crus 2015 — Appellation Saint-Emilion

Quatre coupes ont été décernées lors du lancement de Vinexpo aux meilleurs crus de Saint-Emilion et de ses satellites le dimanche 14 juin 2015. Un challenge organisé par le Conseil des Vins de Saint-Emilion, Terre de Vins et Riedel. Découvrez les lauréats de l’appellation Saint-Emilion !

Retranscription de la vidéo

« La Coupe des Crus, c’est une organisation qui est vraiment très intéressante, qui récompense un peu le suivi des vins. On est sur trois millésimes. Ce n’est pas qu’un seul vin qui est noté. C’est vrai que ça a été un vrai plaisir, une belle surprise aussi. C’est une petite fierté. C’est très intéressant de pouvoir être comparé avec l’ensemble de ce qui se fait chez nos voisins à Saint-Emilion. Ça nous donne une bonne idée de notre positionnement dans l’appellation. Donc c’est important. Ça veut dire que notre produit est régulier dans la qualité. Même si les années sont différentes, c’est important de distinguer chaque millésime. Mais aussi, il faut qu’à chaque millésime, il y ait la qualité. C’est vrai qu’on a trois jolis vins. Trois millésimes complètement différents. 2010 : pour nous le grand millésime. On parle beaucoup de 2009, mais c’est vrai que 2010 finalement est largement aussi bon, voire même meilleur pour nous. Vin structuré, puissant, avec du caractère, un vin de garde par excellence. Ensuite 2012 – 2011 sont plutôt des millésimes plus classiques du bordelais, de Saint-Emilion. 2011 se déguste très bien actuellement par exemple. Il est plutôt sur la rondeur, sur la finesse. Et 2012 un millésime un peu plus vif, plus sur le fruit, plus explosif. Donc voilà, trois millésimes très différents, trois dégustations très différentes. Et le fait d’avoir cette coupe nous a montré qu’on a réussi à travailler avec des vins avec des forts taux d’alcool, d’autres qui étaient un petit peu plus légers, un peu plus sur le fruit. On a réussi à faire des vins qui ont satisfait la majorité des consommateurs qui étaient présents. A chaque fois, on réussi quand même à sortir un vin qui donne du plaisir, qui est gourmand, qui a sa propre personnalité chaque année. La façon de travailler, je pense que c’est le plaisir, puis la passion. C’est vrai que j’ai repris la structure de mes parents. J’ai baigné dedans depuis que je suis petit. Donc c’est vraiment quelque chose qui est venu naturellement. J’adore ce que je fais ! Nous dans la famille, les valeurs qui nous guident c’est : dynamisme, innovation, environnement et élaborer des vins de plaisir. Un bon vin pour moi, c’est un vin plaisant, qui n’est pas agressif, qui a un côté soyeux mais en ayant du caractère. C’est celui où on se fait plaisir, où on a envie de reprendre un deuxième verre. »

Vidéo à la une