Saint-Emilion Jazz Festival 2015 – Dégustations Musicales

«Si votre vin était une musique… racontez-nous !». Replongez dans l’univers des deux dégustations musicales qui ont eu lieu pendant le Saint Emilion Jazz Festival 2015. L’une avec les Crus Classés et l’autre organisée par l’association des jeunes viticulteurs de Saint-Emilion : Arômes de Jeunesse.

Retranscription de la vidéo

« Cette année, nous avons décidé de faire deux dégustations musicales. Celle à laquelle vous participez aujourd’hui, avec les Crus Classés. Et demain, nous aurons la jeune pousse des viticulteurs de Saint-Emilion qui viendront vous présenter leurs réalisations. Nous sommes ensemble pour passer une après-midi conviviale, je l’espère. Le déroulé va se passer de la manière suivante : on vous servira à tour de rôle chacun des Crus que nous allons déguster, nous les goûterons. Ils seront commentés et interprétés.

D’abord le vin, c’est un produit qui raconte une histoire. C’est une identité et on va essayer de cerner la personnalité de chacun d’eux.

A la première gorgée, moi il me vient plein d’idées pour jouer de toute façon. Ça peut être sur le fruit, sur le miel, donc tout ça amène une certaine improvisation, dans une certaine direction.

C’est vrai que j’aurais tendance, pour les vins qui sont assez ronds, plus moelleux, plus arrondis, à avoir une approche plus feutrée. Et puis, pour des vins qui sont plus frais, avec quelque chose de plus volubile.

On a pu faire de la bonne musique par rapport à ce qu’on ressentait.

C’est un exercice difficile je trouve mais très très agréable.

Alors les vins, c’étaient tous les vins de l’association Arômes de Jeunesse. C’étaient tous nos premiers millésimes. C’est pour partager avec tous les invités, notre premier vin, qu’on pouvait très bien mixer musique avec les vins de Saint-Emilion.

C’est une super expérience. Je me suis prêté au jeu en goûtant, en écoutant. Et la musique c’est ça, c’est s’inspirer de. Donc là, voilà, je me suis vraiment inspiré de tout ce qu’il y avait.

En tout cas, je pense que tous les trois, on a essayé de vraiment proposer quelque chose d’inédit, qui colle avec l’instant.

On a essayé de rentrer dans ce que pouvaient ressentir les gens quand ils buvaient le vin.

Je pense que le monde du vin est très très proche du monde de la musique, et du Jazz en particulier. L’assemblage pourrait être comparé à des esthétiques différentes dans la musique.

Le vin, c’est une sensation. C’est des sentiments.

C’est un art en fait, tout comme la musique.

On part tous de quelque chose, des mêmes notes. Comme on part tous quelque part, des différents cépages mais c’est le mélange et la personnalité en fait du viticulteur qui fait que son vin ait un certain goût, une certaine personnalité. C’est comme les grands standards de Jazz, ils peuvent être chantés par plein de personnes différentes et ils auront des sonorités différentes. Je pense qu’il y a une corrélation assez directe en fait.

Méditation, fusion, relâchement, sont les mots pour cette soirée particulière !

Une preuve de modernité, une preuve d’état d’esprit, vraiment des gens de tous les âges. Et j’ai trouvé ça extrêmement intéressant et je pense que ça doit être bien représentatif de la grande famille des vins de Saint-Emilion.

Et santé ! »

Vidéo à la une