Saint-Emilion Jazz Festival, une 5e édition exceptionnelle !

Pendant 3 jours les visiteurs de Saint-Emilion ont pu profiter du Saint-Emilion Jazz Festival. Qu’ils soient amateurs ou initiés, ils ont tous été séduits par l’ambiance conviviale et chaleureuse du festival.
De nombreux artistes parmi lesquels Marcus Miller, Faada Freddy, Electro Deluxe ou encore Jean-Pierre Como se sont succédé sur les différentes scènes du festival.
Retour en vidéo sur 3 jours de concerts en plein air et de dégustations musicales, le tout accompagné d’un verre de vins de Saint-Emilion !

Retranscription vidéo

Ce festival est avant tout dédié au village de Saint-Emilion, qui est une œuvre d’art en soi. Ce petit village médiéval du 13eme siècle. On est sur un terrain de jeu dans un environnement exceptionnel. Ce village, ce festival, les gens, c’est avant tout une histoire d’amour.

Je pense que c’est une des manières d’illustrer ce qu’il y a en commun entre la musique, peut-être particulièrement le jazz, et le vin. C’est un mélange de technicité, de savoir-faire qui nécessite du travail, de l’entraînement, des efforts, de l’apprentissage. Et en même temps c’est aussi beaucoup de sensibilité, de cœur, que les gens doivent mettre à la fois dans leur musique et dans leur bouteille de vin.

Il faut savoir d’où vient le vin, s’il y a plusieurs cépages, l’assemblage, etc. Donc on s’est basé sur tous ces critères là qui sont très importants. Et puis voilà au goût, au test, le nez évidemment. C’est un exercice pas facile mais en tout cas on y a pris beaucoup goût à improviser autour de ces vins qui sont fantastiques.

Je pense que la belle musique ajoute au plaisir de la dégustation. Peut-être que l’inverse est vrai aussi.

C’est une grande surprise pour moi. Une surprise de cœur, une surprise de voir que les gens soient aussi attentifs et aussi émus, joyeux. C’est créatif, ça m’inspire beaucoup.

Quand tu viens jouer dans un endroit comme ça, la manière dont la musique est présentée va avec la région. Il y a un accueil qui est fabuleux et aussi le festival il n’est pas démesuré en taille par rapport à ce que l’on vit quand on vient ici en tant que touriste.

C’est un peu la spécificité de ce festival. C’est cette convivialité, non seulement des artistes vis à vis du public, ces lieux relativement intimes dans lesquels on peut les côtoyer très facilement.

C’est le type de festival, d’endroit qui m’inspire. J’ai ressenti une nouvelle découverte de la musique et j’avais l’impression d’être en famille voilà.

Vidéo à la une